Mardi soir, avec ma petite maman chérie, nous avons été voir un spectacle magnifique! ça se passait dans L'Abbatiale St Ouen à Rouen, adaptée pour accueillir Bartabas, ses chevaux et ses cavaliers, pour une représentation éphémère dont toutes les dates sont complètes depuis le début de l'été!

Le lieu magique d'habitude a pris une toute autre dimension presque mystique avec la mise en lumière, la musique, le sol jonché de minuscules billes de gomme noires, pour amortir les pas de chevaux et ne pas créer de poussière qui aurait pu déterioré ce monument!

P1190578

On entre, l'odeur d'encens suppose-t-on nous prend au nez et nous plonge dans une atmosphère spéciale, mystique, qui nous invite à contempler ce site dans lequel nous sommes! On trouve place dans les gradins prévus pour l'occasion repartis à chaque extremité de la nef! Avec maman, nous nous retrouvons tout en haut, juste sous l'orgue.... ah cet orgue! il va participer grandement l'ambiance de cette représentation presque d'un autre monde! Toute cette mise en scène révèle le cachet de cette abbatiale! Vous l'aurez compris, j'ai adoré tout ce qui a été mis en place pour magnifier ce monument!

Place au spectacle maintenant! Un chanteur Basque Beñat Achiary pour ceux qui connaitrait entame avec sa voix à la fois guturale, aigue, grave, méliodieuse et entrainante! Un cheval et son cavalier font leur apparition au rythme des chants basques... magique!

Suivent ensuite les écuyers de l'Académie de spectacle équestre de Versailles et leurs lusitaniens dans un effet d'ombre et lumière sur le son de l'orgue! Je ne connaissais pas, j'ai été servi! génial cocktail que celui de cette musique, de cette mise en scène dans ce lieu de culte!

P1190585

(je sais elles sont un peu flou mes photos!
mais vu qu'il fallait que je la joue discrète...)

P1190592

Ces chevaux étaient impressionnant par leur musculature, par leur maintien d'encolure! Le plus beau... surement le crème monté par le seul cavalier masculin en dehors de Bartabas en personne!

Ca tourbillone, ça se croise, ça danse, et tout ça avec l'unique son de la musique... les petites billes noires jouant admirablement leur role d'amortissement des pieds des chveaux mais aussi des bruits de leurs sabots! un peu déconcertant pour nous qui avons l'habitude d'entendre les pas de nos montures sur tous types de sentiers

P1190599

P1190600

Le Fantomatique Batartabas refait son apparition toujours accompagnée par la voix du chanteur basque! Il fait danser son cheval dans un magnifique piaffer tout en légèreté

P1190619

En plus des lusitaniens, nous avons cru reconnaitre avec l'oeil expert de Dame Reine (oui ma maman quoi!) des petits quarter horse, chevaux ayant une musculature adaptée à la monte américaine et reposant l'essentiel de leur poids sur leurs postérieurs, ce qui leur permet de tournoyer facilement sur place en basculant tout ou presque sur leur arrière main! (Désolée, je ne connais pas les termes techniques de ce type de monte, mais je suis sure que certains de mes futurs lecteurs pourront nous éclairer de leurs connaissances: Eric... oui c'est à toi que je pense Cow-Boy!)

P1190625

P1190621 P1190622 P1190624

Reviennent ensuite les écuyers mais à pieds cette fois-ci et guidant leurs petits chevaux aux longues-renes

P1190627

P1190628

Les tableux se succèdent, les chevaux se croisent, la musique nous entraine dans un monde imaginaire feutré et puissant! La voix basque se refait entendre...

P1190629

P1190630

P1190631

P1190632

P1190634

P1190636

Le tableau suivant est un véritable jeu d'ombres et lumière, et les chevaux blancs dans cette atmosphère sombre nous apparaissent à la vue tels des fantomes sortent d'un placard

P1190641

P1190642

P1190644

P1190646

P1190649

P1190650

Le dernier passage des écuyers nous a éclairé d'un bleu puissant, en laissant ces ombres équestres voguer à travers les piliers de la nef de l'abbatiale

P1190659

P1190666 P1190667 P1190669 P1190668

et tout d'un coup....
le noir....
et un corbeau...
qu'on entend crier...
mais qu'on ne voit pas

la lumière revient peu à peu...

P1190673

P1190671

et il part en "toupie"...
en guidant son cheval uniquement avec ses jambes et son assiette

Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé ce spectacle! surtout pour son coté artistique et mystique! Partager ça avec ma maman a été un grand plaisir aussi! et j'espère que cette petite rétrospective vous aura plu!!